Vos questions sur le béton cellulaire

Le béton cellulaire est-il un matériau solide ?

Il n’est pas rare d’entendre dire que le béton cellulaire est un matériau fragile, peu résistant, qui s’effrite facilement. Parce qu’il est léger, aérien et qu’il se découpe aisément par rapport au béton classique, on est tenté de croire qu’il est moins fiable. Et pourtant, le béton cellulaire Ytong fait preuve de remarquables qualités mécaniques et d’une résistance supérieure à celle des matériaux de construction classique.

Si le béton cellulaire est solide, c'est grâce à sa fabrication unique

C’est grâce à son procédé de fabrication spécifique que le béton cellulaire acquiert ses performances mécaniques exceptionnelles. Le béton cellulaire est fabriqué à base de matières premières naturelles qui sont mélangées et coulées dans des moules, puis qui subissent un traitement thermique en autoclave. Sous une pression de 10 bars environ, à 180°C pendant 10 à 12h, cette cuisson basse température va conférer au béton cellulaire ses propriétés mécaniques définitives.

Résultat : la structure alvéolaire cristallisée des blocs Ytong permet aux constructions de résister à des charges de compression jusqu’à 30 % supérieures à celles supportées par des matériaux classiques.

Pourquoi ? Parce que la masse d’un mur Ytong est deux fois moins lourde que celle d’un mur traditionnel. Cette légèreté, loin d’être un défaut, réduit l’effort sismique subi par le mur et le rend plus résistant. Mais ce n'est pas tout ! Les murs en béton cellulaire sont pleins, ce qui permet une répartition homogène des efforts réalisés dans l’ensemble de leur structure.
 

Des constructions à l'épreuve du temps

La fabrication du béton cellulaire n'a rien d'un secret, et pour cause : il reproduit à la perfection les caractéristiques de la tobermorite, un matériau naturel résultant d'un alliage entre calcaire et silice. Ce matériau est l'ingrédient essentiel du béton romain ! Celui-là même qui vous permet, aujourd'hui encore, de visiter le Colisée de Rome ou le Pont du Gard.

Les constructions en béton cellulaire sont donc, en réalité, beaucoup plus durables !


Qu'en est-il des fissures sur une maison en béton cellulaire ?

Il est normal que l'on souhaite avoir la maison la plus durable possible, et l'on peut légitimement se demander si la solidité du béton cellulaire est suffisante pour éviter les murs qui se fissurent.

Il faut tout d'abord savoir que ce sont les revêtements de sol et les charpentes qui sont à l’origine du plus grand nombre de problèmes. Cela ne veut pas dire pour autant que le béton cellulaire est épargné par les fissures, car TOUS les matériaux de construction peuvent fissurer. Les principales causes sont :

  • la qualité du sol d’assise : plus le sol bouge, plus la maçonnerie travaillera, augmentant le risque de voir apparaître des fissures.

  • la qualité de la mise en œuvre : une maison construite selon les règles de l'art aura forcément moins de tracas, tels que les fissures. 

Même si une fissure devait apparaître sur votre maison, la structure interne d'un mur en béton cellulaire Ytong fait qu'il conservera sa résistance mécanique, ce qui n'est pas le cas d’autres matériaux. C’est rassurant !

Besoin d’un exemple ?

Prenons une maison d’une surface de 120 m²  et d'un périmètre linéaire de 46 mètres. Si 300 éléphants s’installent tranquillement sur les murs que se passe-t-il ? Et bien rien. Les murs ne bougent pas, la maison en béton cellulaire résistera à cette charge hors du commun.

D’autres questions sur le béton cellulaire

Oui, et il est même un des matériaux qui affichent les meilleures performances thermiques, si bien qu'il ne nécessite pas de complément d'isolation !

En savoir plus

Le béton cellulaire vous ouvre la porte vers les finitions les plus folles, vous permettant de personnaliser votre maison pour qu'elle vous ressemble.

En savoir plus

Oui, car grâce à son procédé de fabrication, le béton cellulaire Ytong laisse vos murs respirer tout en repoussant les infiltrations d'eau.

En savoir plus